Comment mettre en place une stratégie de Netlinking sémantique ?

Vous êtes chargé de référencer un site web et après un audit interne et des optimisations, il est important de faire du netlinking pour lui apporter de la popularité. C’est l’un des points les plus importants pour le SEO, mais aussi l’un des plus délicats. Un faux pas et vous vous retrouvez au fin fond des SERPs. Il convient donc d’agir avec mesure et surtout de réfléchir en amont à une stratégie sur le long terme. Celle-ci passe nécessairement par la prise en compte de la notion de sémantique, par sa compréhension et par son application à votre travail de netlinking.

Quelle est la logique des backlinks sur internet ?

Pourquoi fait-on des liens ?

Qu’il s’agisse d’un e-commerce, d’un blog ou de tout autre site web, les procédés ne diffèrent pas : la logique du web, et plus particulièrement pour ce qui concerne Google, reste la même. Pour ce dernier, si le lien est important c’est parce qu’il montre concrètement qu’un site est intéressant pour les internautes. En clair ceux qui font un lien vers un site, c’est parce qu’ils souhaitent le recommander aux autres internautes, tout simplement. Le lien crée une référence, je dis : J’aime ce site, alors si vous aimez le mien, vous aimerez celui-ci aussi, je vous conseille donc d’aller le visiter. On crée donc un pont entre un site et un autre avec le backlink. C’est la base du netlinking et de la notion de popularité sur internet : plus un site est recommandé par les internautes – donc plus il est populaire – et plus il est logique que Google le classe dans les meilleures positions. En langage SEO : plus un site reçoit de liens, et plus il est susceptible de passer devant les autres dans les SERPs.

Quelle est la cohérence du netlinking ?

Si un blog dédié à la mode fait, dans un article, un lien vers une boutique de mode en ligne, il n’y a rien de plus logique . En effet la blogueuse dit en substance : J’aime ces vêtements-là alors si vous aimez mes conseils concernant la mode, visitez ce site, puisque c’est là où j’achète mes habits. De même si un site de recettes de cuisine fait un lien vers une boutique où l’on vend du matériel pour faire la cuisine, c’est naturel et cela ne pose pas de question : Je fais telle recette que vous avez envie d’apprendre, alors si vous souhaitez la réussir aussi bien que moi, achetez ce matériel-là. Faire des backlinks, c’est donc ni plus ni moins que de recommander un service ou un produit aux autres, comme on le fait au quotidien avec ses amis ou avec ses collègues au bureau : telle boulangerie fait du bon pain, tel garagiste travaille bien, tel hôtel à Barcelone est super…

Pourquoi alors parle-t-on de sémantique ?

Qu’est-ce que la sémantique ?

Au départ, c’est-à-dire avant de devenir une notion répandue partout dans le web, du discours des spécialistes du webmarketing à celui des experts en SEA comme en SEO, la sémantique est une des nombreuses sciences du langage. C’est une des composantes de ce que l’on appelle la linguistique. Cette science est dédiée à la compréhension de la façon dont on produit du sens en employant des mots. Il s’agit, en clair, de comprendre comment on donne telle signification à la phrase que l’on prononce ou que l’on écrit en choisissant telle tournure plus qu’une autre, tels mots plus que tels autres.

Qu’est-ce qu’un champs sémantique ?

On parle de champs sémantiques pour circonscrire des ensembles de mots qui parlent de la même thématique. Il y a ainsi certains mots que l’on dit pour parler de mode, d’autres pour parler de cuisine… Dans une discussion au sujet de la dernière tendance vestimentaire, on entendra davantage robe, pantacourt, petit haut, ou encore laine, lin, coton voire des expressions comme marcher avec ça, ça te va trop bien, elle fait ressortir mon ventre que cuiller, couteau, spatule ou faites cuire à feu doux, laissez mijoter, bien mélanger

L’importance du contexte

Le choix des mots employés pour parler d’un sujet précis n’est pas fortuit : il est le résultat d’un choix, le choix d’être clair dans son propos. Quand on veut développer une idée, on emploie beaucoup de vocabulaire, on utilise des synonymes, pour ne pas faire trop de redites, et pour plaire à son lectorat. Celui-ci s’attend en effet à ce que ce que l’on dit soit intéressant, que cela nous apporte quelque chose. C’est de la logique pure. Dès lors une fois que l’on écrit un texte, puis deux, puis trois, cela crée un certain nombre de pages sur le site, dans lesquelles on retrouve à chaque fois le vocabulaire issu du même champs sémantique, voire de champs connexes : si on parle de mode, on pourra parler aussi de beauté et de cosmétique, si l’on parle de cuisine on pourra aussi parler de bien-être et de santé. Cela crée un contexte sémantique et cela donne à l’internaute lecteur comme à Google une indication claire : ce site est dédié à telle thématique.

Comment déployer sa stratégie de netlinking sémantique ?

Qu’est-ce que le netlinking sémantique ?

Pour faire du netlinking sémantique il faut toujours penser qu’une page source, celle qui fait un lien vers la page du site à référencer, doit d’abord avoir un contenu riche en vocabulaire. Ensuite ce vocabulaire doit être lié à celui que l’on trouve dans la page cible. On crée ainsi un lien logique, du point de vue du sens des textes que l’on trouve sur les pages. Le netlinking sémantique c’est cela : mettre en relations deux contenus dont la signification est proche, et la preuve de cette proximité, ce sont les mots que l’on y lit.

Exemple : un site de recettes de cuisine

Voici un exemple de cocon sémantique basique pour un site de cuisine :

Pour construire une stratégie de backlinks efficace, il faut reprendre la structure du cocon et créer des textes qui vont être liés les uns avec les autres, à l’extérieur du site. Pour autant il convient de ne pas reprendre systématiquement les mêmes thématiques, il faut savoir varier, inventer, et créer des textes dans lesquels les champs sémantiques seront plus diversifiés, mais toujours liés entre eux :

On va donc d’abord écrire des textes à propos du couscous :

  • un texte de 800 à 1000 mots expliquant comment on fait un couscous et qui comprend un lien visant la page des plats, dans le 1er cocon
  • un texte de 600 à 700 mots qui explique comment on fait un couscous au poisson et qui comprend un lien pointant vers le 1er article

Ensuite on va compléter tout cela avec deux autres thèmes et d’autres textes :

  • un article de 500 mots qui énumère des recettes juives tunisiennes (dont le couscous au poisson fait partie) et qui contient un lien vers l’article qui traite du couscous au poisson
  • un article de 500 mots qui indique quels types de poissons on peut mettre dans son couscous et qui donne leurs caractéristiques (où les pêcher, leurs tailles, leur chaire…). Il fait un lien vers l’article qui traite du couscous au poisson.

Puis on va réaliser des textes qui viendront en complément dans chacune de ces deux thématiques :

  • un article de 400 mots sur la cuisine tunisienne et ses particularités, avec un lien vers l’article sur les recettes juives tunisiennes
  • un article de 400 mots sur les recettes juives traditionnelles, avec un lien vers l’article sur les recettes juives tunisiennes
  • un article de 400 mots donnant des adresses de bons restaurants à Tunis, avec un lien vers l’article sur les recettes juives tunisiennes

On va aussi réaliser des articles pour créer des backlinks vers l’article sur les poissons que l’on choisit pour faire un couscous au poisson :

  • un article de 400 mots sur les poissons de Méditerranée (qui pourra aussi faire un lien vers l’article consacré aux spécialités juives tunisiennes)
  • un article de 400 mots sur la pêche en Méditerranée

Enfin on pourra imaginer d’autres extensions :

Ou encore :

L’imagination n’a pas de limites, alors maintenant activez vos méninges et trouvez plein d’autres idées ! Une stratégie de netlinking sémantique non plus, donc il est possible à partir de cette base de développer encore et encore chaque partie de la structure en lui envoyant d’autres liens :

  • parler du tourisme au Maroc pour faire un lien vers Les plus délicieux couscous marocains
  • parler des couteaux de cuisine et faire un lien vers l’article dédié au matériel de cuisine
  • parler de la santé en faisant un lien vers la page Chocolat et autres douceurs
  • parler de, des légumes de saison et faire un lien vers la page Végétarien/Vegan

Laisser un commentaire